lundi 2 mars 2015

Avocat : 7 bonnes raisons de ne plus s’en passer







Avec du citron, du saumon, des crevettes ou encore en guacamole, l’avocat s’invite facilement dans notre quotidien. Et c’est tant mieux puisque c’est un fruit bon marché plein de vertus ! Constipation, cholestérol, peau sèche, cataracte…
7 raisons de ne plus s’en passer !




Un coupe faim naturel
Plus la peine de supprimer l’avocat de votre alimentation parce que vous surveillez votre ligne ! Même si on sait qu’il est gras, l’avocat contient des fibres naturelles qui permettent d’être rassasié* plus rapidement. Il est également riche en acide oléique, un corps gras qui active l’impression de satiété dans le cerveau. Bref, un vrai aliment minceur !
En pratique : 
"Quand on suit un régime,  on peut manger un demi avocat par jour avec un filet de jus de citron, sans ajouter de matières grasses (mayonnaise ou vinaigrette)" conseille Gwénola Lestrohan nutritionniste. Par ailleurs, comme un demi avocat apporte l'équivalent d'une bonne cuillère à soupe d'huile , il est conseillé de  se limiter à 1 cuillère à soupe d'huile dans la journée.


Pour en finir avec la constipation !
Parce qu'il contient beaucoup de fibres alimentaires (6,7g pour 100g de chair), l'avocat peut faciliter le transit en cas de constipation. Une étude américaine a d'ailleurs démontré que les fibres insolubles (non dissoutes dans l'eau) présentes notamment dans l'avocat avaient la capacité d'augmenter les selles sans agresser l’intestin (comme elles ne sont pas digérées).
En pratique : 
"La quantité recommandée est de 30 grammes de fibres par jour, mais en variant leur origine (fruit, légume, céréales completes). L'avocat ne doit pas être consommé 5 fois par jour" explique Hélène Poux-Aubouin nutritionniste.


L’avocat fait baisser le taux de cholestérol
Des scientifiques australiens* ont démontré qu’une alimentation enrichie en avocat avait permis de faire baisser le taux de LDL de cholestérol (le "mauvais") sans toucher au HDL (le "bon") de femmes âgées de 37 à 58 ans. L’avocat contient en fait des bonnes graisses, appelées "acides gras mono insaturés" qui ont un rôle positif dans la prévention du cholestérol et des maladies cardiovasculaires.
En pratique : 
En cas de cholestérol, "il est possible de manger de l'avocat plusieurs fois  par semaine, et même tous les jours si l'on veut à raison d'une moitié par jour. En parallèle, il faut avoir une alimentation équilibrée et pas trop riche en lipides" conseille la nutritionniste Gwénola Lestrohan.


Un hydratant naturel
Vous avez la peau sèche ? Oubliez vos crèmes quotidiennes... et misez sur l’avocat ! Ces graisses ont une action émolliente et renforcent les membranes des cellules épidermiques. Sans oublier qu’il contient de la vitamine E, reconnue pour ses effets anti-âge ! 
 
En pratique : 
Ecraser un avocat en purée et l’appliquer sur la peau du visage comme un masque.  Ou appliquer de l’huile d’avocat matin et soir.


L’avocat protège la vue
Véritable mine d’antioxydants, l’avocat est un des fruits qui contient la plus grande quantité de lutéine. Ce pigment caroténoïde est reconnu pour protéger de la dégénérescence maculaire liée à l’âge* (ou DMLA), un trouble visuel pouvant être responsable de cataracte.
En pratique : 
N'hésitez pas à mettre l'avocat dans vos menus, même plusieurs fois par semaine !


De l’avocat contre le cancer de la prostate
Parce qu’il contient des caroténoïdes (la lutéine et la zéaxanthine), l’avocat diminuerait le risque de cancer de la prostate. Par ailleurs, des chercheurs américains ont constaté qu’il pouvait inhiber le développement de cellules du cancer prostatique grâce à ses matières grasses**. Ces dernières participent à l’absorption des caroténoides dans l’organisme.
En pratique : 
N'hésitez pas à ajouter l'avocat à votre alimentation quotidienne !

Plaisir des yeux et du goût

L’avocat peut faire baisser le taux de diabète
L’avocat est une importante source de fibres utiles pour les personnes atteintes de diabète de type 2, notamment des fibres solubles. Visqueuses lorsqu’elles sont dans notre sang, elles permettent de ralentir le taux de glucose dans l’intestin grêle pour mieux contrôler la glycémie*.
En pratique : 
Si vous êtes diabétique (type 2) vous pouvez intégrer l’avocat dans votre alimentation plusieurs fois par semaine.  “Dans la mesure où il contient très peu de glucides et beaucoup de fibres, il a un index glycémique faible et ne fait pas monter le taux de glucose dans le sang " explique la nutritionniste Gwénola Lestrohan.
Publié avec l'aimable accord verbal de  Bénédicte Demmer, rédactrice santé et validé par Gwénola Lestrohan et Hélène Poux- Aubouin, nutritionnistes le Jeudi 29 Novembre 2012 : 00h00








Enregistrer un commentaire