mercredi 24 juin 2015

Recette végétarienne : Faire son Gomasio



Le gomasio, mélange de sel et de sésame, est un ingrédient couramment utilisé par les cuisiniers végétariens permettant de saler le plat tout en le relevant.
Il nous vient du Japon. Éthymologiquement, goma signifie « sésame » et shio « sel » .
Je voudrais vous présenter non pas une seule recette mais plusieurs, le gomasio pouvant être réalisé de plusieurs manières.
Les puristes choisiront celle exigeant le plus d’étapes de préparation. Les plus pressés ne feront rien du tout !
Explications :
Il est possible d’acheter le gomasio tout prêt
Le gomasio est vendu dans la plupart des boutiques bio, dans des conditionnements assez conséquents.
Les pots de 300 grammes, s’ils avoisinent les 3 / 3,50 euros, sont de très bonnes affaires et peuvent éviter la préparation.
La préparation la plus simple
Faire soi-même le gomasio peut cela dit être très simple. Voici la manière la plus rapide, sans cuisson :
Vous avez besoin de :
  • 1 volume de sel
  • 7 volumes de sésame grillé (je précise : déjà grillé dans le paquet)
  • Un mixeur
Passez les deux ingrédients au mixeur.
Surtout : mixez longuement. Sans que le gomasio ne devienne une poudre informe, il est toutefois important que le sésame soit bien éclaté.
Un grain de sésame avalé entier ne pourra en effet pas être digéré !
Le résultat de cette recette est très proche du gomasio vendu dans le commerce et il a l’avantage d’être réalisé en l’espace de quelques minutes.
Une préparation plus  longue :
Vous avez cette fois besoin de :
  • 1 volume de sel
  • 7 volumes de sésame (non grillé)
  • Un mixeur
1.   Faire chauffer le sésame à la poêle sans ajout de matière grasse (le sésame est naturellement huileux et n’accrochera pas).
2.   Une fois la poêle bien chaude, baisser le feu et veiller à ce que le sésame ne noircisse pas. Remuer régulièrement avec une spatule / une cuillère en bois.
3.   Lorsque le sésame a doré (il ne doit pas devenir brun), arrêter la cuisson.
4.   Très important : ne pas laisser le sésame dans la poêle, sans quoi il continue de cuire ; d’où parfois de mauvaises surprises…
5.   Mixer le sésame et le sel ensemble comme expliqué plus haut.
Le résultat est plus intéressant : on sent un produit plus vivantplus frais.
Une dernière méthode : avec du gros sel :
Vous avez besoin de :
  • 1 volume de gros sel
  • 7 volumes de sésame non grillé
  • Un mixeur
Avant la cuisson du sésame, faire d’abord cuire le sel à la poêle, là aussi sans matière grasse. Le sel va prendre une teinte grise après quelques minutes. Il sera d’ailleurs possible de faire éclater les cristaux avec une cuillère en bois.
Retirer le sel de la poêle et cuire le sésame comme évoqué ci-dessus.
Un fois le sésame cuit, il est possible de mixer le gros sel dans un première temps puis d’y rajouter le sésame et mixer le mélange comme expliqué plus haut.
Et une dernière proposition pour les puristes :
Il est possible de laisser de côté le mixeur et utiliser pilon et mortier, comme sur la photo ci-dessus.
C’est une démarche courageuse mais je sais que certains apprécient ce genre de préparation sans appareil électrique.



Enregistrer un commentaire