lundi 20 avril 2015

1 : Comment bien choisir sa Margarine


Margarines anticholestérol: prudence!

A en croire leurs fabricants, certaines margarines diminueraient le taux de mauvais cholestérol (LDL) de 10 à 15% en 3 semaines. Comment? Un, parce qu’elles contiennent des stanols et stérols végétaux, substances qui bloquent partiellement l’absorption duc. 

Deux parce qu’elles sont pauvres en graisses saturées ce qui a un effet sur le cholestérol (quand on les utilise à la place du beurre qui lui en contient beaucoup!). Cependant, si 'l’action anticholestérol de certaines est bien prouvée' comme le confirme le Dr Jean-Pierre Cambier, médecin spécialisé en nutrition 'leurs effets sur le long terme ne sont pas connus'. Mieux vaut donc rester prudent. De même, aucune étude n’a prouvé que ces margarines ‘anticholestérol’ pouvaient réduire le risque de maladies cardio-vasculaires.

Lesquelles choisir? Les margarines dites ‘anticholestérol’ se valent à peu près toutes. Ce qu’il faut surveiller c’est qu’elles contiennent le moins de graisses trans et saturées possibles (des ‘mauvaises’ graisses pour l’organisme).

Comment les consommer? 'Sous contrôle médical, tous les jours et pas moins de 20g (sans dépasser 40g)', précise notre interlocuteur.
A qui sont-elles destinées? 'Aux personnes ayant un taux de mauvais cholestérol (LDL) un peu élevé', explique le Dr Cambier. En prévention et pour ceux qui ont un taux de cholestérol élevé, elles n’ont ni intérêt ni efficacité.

Attention : Les margarines aux 'phytostérols' ou 'phytostanols' sont contre-indiquées chez la femme enceinte, allaitante, et les enfants de moins de 5 ans.

Enregistrer un commentaire