jeudi 5 mars 2015

Les Abeilles: Le langage des Abeilles


Les Abeilles    

     

 

Le langage des abeilles :


C’est grâce aux travaux d’un observateur de génie, Von Frisch, que nous savons comment les abeilles se communiquent « des tuyaux » sur les champs mellifères les plus intéressants.
Là encore, nous allons rester dans le domaine de l’extraordinaire, mais il faut vous y habituer, les abeilles ne font jamais rien de banal.
Vous savez maintenant que les abeilles de vol, les abeilles de plus de trois semaines, vont à l’extérieur de la ruche pour aller chercher, soit du nectar, soit du pollen, soit de la propolis, soit de l’eau ( pour faire de la bouillie larvaire ou pour climatiser par grandes chaleurs)
Et bien il y a d’autres abeilles qui sortent, et qui ne rapportent rien.
Non. Ne croyez pas que ce sont des paresseuses qui passent leur temps à se balader. Ce n’est pas le genre de la maison. Ce sont des mathématiciennes
Nous les appelons les éclaireuses. Elles partent dans toutes les directions à la recherche des champs mellifères existants sur le moment. Lorsqu’elles trouvent un endroit plein de fleurs intéressantes, d’un coup d’aile, elles reviennent à la ruche, et expliquent à toutes les butineuses présentes dans la ruche, ou il faut aller.

danse frétillante

Elles effectuent une danse frétillante ou danse en 8 ( c’est plus exactement une danse composée d’une partie rectiligne et de deux boucles.



Les cadres, dans une ruche sont verticaux. Lors du frétillement durant la partie rectiligne, l’éclaireuse indique l’angle formé par le soleil, la ruche et le champ nectarifère. Cet angle qu’elle avait calculé sur une projection horizontale, à l’extérieur, elle le reproduit sur le plan vertical. Les abeilles savent donc la direction qu’il faudra qu’elles prennent en sortant de la ruche.
Par ailleurs, le temps mis par l’éclaireuse pour parcourir la partie rectiligne, indiquera aux copines, non pas la distance, mais la durée de vol ( car le vent a une influence sur la vitesse de vol.)
Vous trouvez ça extraordinaire ? Et pourtant ce n’est pas tout.
Pendant que l’éclaireuse fait sa danse frétillante, d’autres abeilles reviennent à la ruche pour y déposer leurs provendes.Si bien que l’éclaireuse peut être amenée à faire sa danse durant des heures….
Or pendant ces heures, le soleil bouge, et l’angle en projection horizontale du soleil de la ruche et du champ mellifère change. Et bien dans l’obscurité de la ruche, l’éclaireuse modifiera la partie rectiligne de sa danse pour toujours donner la bonne direction.
AgrandirAgrandir

< Danse à 60° de l'axe du soleil
Danse à 150° de l'axe du soleil >



Images Wikipedia - Cliquez sur les images pour agrandir

Vous êtes sciées, hein ?
Ce qu’il faut savoir, c’est que les abeilles voient la lumière polarisée.
Comme elles se dirigent par rapport au soleil, la nuit, elles ne sortent pas.
Mais si le temps est couvert, elles voient la lumière polarisée et sortent normalement.


Enregistrer un commentaire